CyberSociety.be


De la société des sujets intelligents, à la société des objets qui croient l'être ?!

Le phénomène cybernétique ne nous conduit-il pas de la société des variétés (d'idées, d'opinion, de valeurs, de cultures, d'objectifs) à la société des solutions algorithmiques. De la société de l'improvisation et du débat à celle de l'extra-planification mathématique, voir scientiste ?

Et la cybernétique, dans une définition simplifiée, qu'est-ce que c'est ? input --> negative feedback --> output ?

L'homme veut rencontrer la machine jusque dans sa chair, pour améliorer sa propre existence ou naïvement pour ne pas y voir une nouvelle forme d'injustice ?

Le transhumanisme commencera-t-il par être la mode des riches pour devenir l'arme d'asservissement pour les pauvres ? 

Avec la cybernétique, la société industrielle basée sur la dichotomie travail-chômage deviendra-t-elle la société du travail choisi et d'une allocation de chômage qui n'en porte plus le nom, mais qui devient universelle ? Ou du summum de l'esclave volontaire, avec un travail gratuit ou presque ?

Après avoir été des consommateurs industrialisés, ne sommes nous plus que des consommés du big data ?

Dans nos villes, smartes-toi ! tant que tu peux encore ! Du bien et de l'espace commun, au passage autorisé après contrôle cybernétique ? Et si le contrôle se passe mal, un smartphone pour avocat et un portable pour Juge ? 

Et après notre mésaventure avec RobotCop, ne nous reste-t-il plus qu'à faire nos prières auprès de RobotCuré ?

Ou peut-être, à l'avenir, iront nous demander à nos technocrates serveurs de solutions cybernétiques à nos politiciens fantoches d'algorithmes, qui eux savent ce qu'est une démocratie, si un peu moins de rigorisme cartésien ne serait pas plus adapté à la vie en société ?

De l'armée des Hommes aux Hommes alarmés de voir l'armée sans Hommes ?

Tant de questions, et vous vous en poserez sans doute encore plus après votre visite sur CyberSociety.be.



Nous sommes en plein changement de paradigme. Notre société du travail construite autour d'un modèle basé sur un leader et son équipe, évolue avec l'Uberisation, vers un modèle de société sans leader dans laquelle le leader n'est autre que l'intelligence artificielle.

Ce changement de paradigme peut être transposé dans d'autres domaines comme la politique, la médecine, l'armée, peut-être même la religion.

J'ai pu retenir de ma petite ballade dans le monde cybernétique que les rapports entre l'homme et la machine peuvent s'observer en quatre étapes :

"L'HOMME FAIT ET LA MACHINE SUIT" : industrialisation, mécanisation, informatisation, l'homme crée l'ordinateur, la machine outil, le robot pour faciliter ses tâches (HOMME DOMINE).
"LA MACHINE A FAIT ET L'HOMME SUIT" : les machines connectées, les diagnostiques médicaux, la surveillance médicale, la surveillance des rues, les rendez-vous automatiques, la voiture autonome, etc... (MACHINE DOMINE).
"LA MACHINE A FAIT ET LA MACHINE SUIT" : l'intelligence artificielle crée de la technologie, des robots, des ordinateurs, des machines sensées servir à l'homme.
"LA MACHINE A FAIT ET L'HOMME A FAIT" : la machine s'affranchit de son rapport aux hommes en complète autonomie.



Sommes-nous en pleine dérive technologique ? Certaines organisations disposent de technologies, depuis de nombreuses années, que d'autres cherchent encore à développer pour leurs patients ou leurs clientelles geeks.

De nombreux témoignages nous parlent de cyberattaques avec des armes psychotroniques. La documentation abonde mais peu de gens en parlent. 

Théorie du complot, nouveau servage occulte, voir mur de berlin 2.0, qu'en est-il ? Est-ce un détournement de la religion, de la police, de l'armée à des fins politiques, financières, commerciales, voir un nouveau phénomène de mode ou de corruption, une atteinte à notre démocratie et à notre autodétermination ? 

Quelles sont ces nouvelles armes et techniques de la prédation de l'homme par l'homme ? Gang Stalking, cyber-torture, cyberharcèlement, voix dans la tête, télépahtie synthétique,...

Ce genre d'armes et de techniques de prédation et de torture psychologie et physique est a l'agenda des Nations-Unies dans le cadre de la rédaction d'un rapport par Monsieur Nils Melzer (Rapporteur spécial) .

Ce sujet, auquel je suis confronté personnellement dans mon quotidien, puisque vicitme de cyberharcèlement et cyber-torture électronique, est également abordé sur ce site.

Et vous, quelle serait votre réaction ?

La blague qui tue - Elea (Laproscrite) - TMC



Eric LAMETTE





Les associations et Asbl (association sans but lucratif) sur Social Square