A PROPOS

Du site CyberSociety.be

CyberSociety.be est un site personnel créé pour avoir une première approche des différents domaines dans lesquels la cybernétique est occupée à se développer.

J'ai créé ce site par intérêt personnel en tant qu'assistant social et informaticien, mais pas que.

Ce site s'intéresse également aux dérives que la cybernétique peut avoir dans divers domaines en ce qui concerne la démocratie et une certaine vision de l'humanisme.

Je ne le veux pas exhaustif en ce qui concerne la question de la cybernétique ou du transhumanisme, ne me prétendant pas du tout expert, mais une simple introduction au travers d'un petit tour de ce que j'ai pu glaner sur le Net à propos de ces questions.

Certaines parties du site qui abordent les problèmes d'armes électromagnétiques, de psychotronique ou de gang stalking me touchent plus particulièrement du fait que j'en suis moi même victime. Et c'est un moyen de dénoncer ces dérivent qui commencent à devenir assez courante à la lecture de ce que l'on peut trouver sur le Net. 

Bien que de nombreuses théories sur ces sujets naviguent sur celles du grand complot mondial et autre, je me veux beaucoup plus pragmatique. La machine à blé néolibérale y trouve sans doute un excellent somnifère pour ses partisans et un moyen de corrompre une démocratie fragile.

L'Ordo ab Chao semble être la logique de ces méthodes psychotroniques, c'est-à-dire créer un problème pour imposer une solution aberrante.

Par ailleurs, j'ai laissé la place, au travers d'un Guestbook, pour que les visiteurs puissent apporter un peu de dynamisme à ce site, leurs témoignages, ou leurs impressions sur les différents sujets abordés. Je vous encourage d'ailleurs à l'utiliser.

De mon expérience de victime

Les armes psychotroniques, dont je suis victime, sont définies comme des armes de renseignement et des armes de guerre telles la télépathie électromagnétique et le harcèlement électromagnétique et sonore (TEHES) [1, pp. 52].

En résumé, concrètement cela se traduit par un harcèlement "télépathique" et sonore, des sensations d'être soumis à des rayonnements qui provoquent des impressions de tensions artérielles diffuses ou des vibrations localisées, la sensation d'être possédé avec des basses fréquences qui résonnent sur le corps ou partie du corps et des micro-mouvements musculaires ou vasculaires sur différentes parties du corps. Le tout avec des "voix", ce que je pense être un mélange entre un chatbot et des assaillants, qui me bombardent d'attaques TEHES quasi 24/24 et 7j/7j avec des variations de tonalité et d'intensité, passant du léger bruit de fond associé à des voix quasi inaudibles particulièrement stressant et agaçant, à des phrases courtes intracrâniennes parfaitement audible. A cela s'ajoute la privation de sommeil, allant de la difficulté à m’endormir à cause d’attaques TEHES légère à de véritables tortures mentales par attaques TEHES jusqu’à 3 ou 4h du matin.

Loin d'être un partisan des théories du complot judéo-maçonnique, sataniste et autres illiminati ou des questions de propagande tendancieuse, mon expérience est celle-là. Un fait qui ne peut être présenté que subjectivement au travers de mon témoignage d'un phénomène difficile à prouver pour établir la réalité des attaques TEHES sur ma personne.

De plus...

Cette vraie machine à vous "bouffer les nerfs de l'intérieur comme de l'extérieur", que sont les attaques TEHES et le Gang Stalking, serait bien rodée et présentée en détails dans la littérature et sur Internet. Il s'agirait de véritables réseaux organisés connus des autorités et même organisés par elles selon ces auteurs. J'ai abordé la question dans la partie Cyberharcèlement - Gang stalking - Torture électromagnétique de ce site.

D'autres, comme Lucien Cerise, dépeignent la société comme une société zombifiée et manipulée par ces techniques de piratage neuronale et d'ingénierie sociale abordées dans la partie Contrôle des individus de ce site.

Qui plus est, si nos réseaux de transmission téléphonique ou numérique, civils ou militaires, sont mis au service de ce genre de "complotismes manipulatoires psychopathiques", on croit rêver, dans une Europe démocrate libérale, soit disant défenderesse des droits humains, des libertés fondamentales, et des consommateurs.

Ces phénomènes d'attaques TEHES et de Gang Stalking, qui pourraient être qualifiés d'escroquerie, de vol à main armée, de trafic d'être humain, de tentative d'assassinat, et d'autres choses encore, et qui se couvriraient aux travers des pouvoirs régaliens des Etats, des religions, des cercles d'élites, des populismes en tout genre, bafouant la Convention Européenne des Droits de l'Homme, la Convention de Genève, le Code Pénal et tout ce qui fait nos Etats de droit, rendent les fondements de notre vie en société complètement obsolètes.

Bon, je suppose que tout va bien dans le meilleur des mondes, et qu'il doit me manquer l'une ou l'autre case. Je vous invite néanmoins à vous intéresser à ces problèmes qui sont réels et soumis à enquêtes et à pétitions dans d'autres pays européens et jusqu'aux Nations Unies.



Voices from Targeted Individual Day 2020. Victims of Cybertorture - Task Force EU Coalition


[1] Pascal Kolber Treffainguy, Malik Al-Batin Lama Kunzang, "Psychotronique : la fin de l'Etat de droit", Amazon Distribution, septembre 2018.

Du Webmaster



Assistant social
Diplômé spécial en informatique de gestion
Gradué en sciences du travail




Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International


Retour




Les associations et Asbl (association sans but lucratif) sur Social Square



Bienvenue sur Cybersociety
Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre visite, vous acceptez leur utilisation.
Accepter
Refuser
Fermer