Nouveaux matériaux

Les villes sont les points névralegiques pour la concentration de la population, ce sont aussi elles qui forment un vaste laboratoire de développement des matériaux et techniques de construction du futur.



Les matériaux biosourcés dans la construction - Ministère de la Transition écologique et Solidaire


Nous entrons donc dans une période de grandes évolutions techniques de part la robotisation, la domotisation, l'informatisation du secteur de la construction.

En effet, le secteur du bâtiment n'est pas encore très numérisé, et la robotisation permettra de réduire les coûts et construction.


Modularité

Mais ce n'est pas le seul changement auquel nous devront nous attendre. En effet, les changements démographiques tels que l'allongement de la durée de vie, les formes d'organsations familiales, etc, ainsi que l'évolution des modes de vie, vont avoir une influence sur le développement urbain et le type d'habitat que l'on verra se construire. 

Des formes nouvelles d'occupation pourraient voir le jour, avec des durées plus courtes, plus modulaires, combinant le court et le long terme avec une cohabitation intergénérationnelle. Ces diverses formes d'occupation révèlent des changements dans notre notion d'intimité, qui comme l'explique Sophie Delhay : "La notion d’intimité a changé car nous sommes tous connectés : quand on est en ville, on se sent chez soi et dans notre chambre, on peut se connecter au monde." [1].

La façon d'utiliser l'espace se modifie également et la fonction des pièces suivent ce phénomène de modularisation des espaces. Ainsi le salon sert au télétravail, la cuisine devient salle-à-manger, etc. Comme nous le propose déjà les ingénieurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology), les meubles robotisés permettent de transformer votre salon en chambre ou en bureau, avec pour objectif d'optimiser l'espace dans lequel : "C'est notre espace intérieur qui s'adapte intelligemment à nos activités, et pas l'inverse" [2].

Dans ces nouveaux espaces de vie à l'aménagement modulaire et fonctionnel dans lesquels viendront se mouvoir les meubles, s'ajoutera la compagnie de nouveaux systèmes de sécurité, qui après notre robot chien dernier cri, assureront la sécurité de nos logements collectifs ou individuels. Ces robots de sécurité permettront de prévenir des situations telles que les dégâts des eaux, les incendies, les intrusions, etc. [3].


[1] Sophie Delhay in Sophie Noucher, "A quoi ressemblera l’habitat de demain ?", L'OBS, 27/09/2019, https://www.nouvelobs.com/2049/20190927.OBS19043/a-quoi-ressemblera-l-habitat-de-demain.html
[2] Bfmtv, "Ces meubles robots transforment votre appartement selon vos besoins", 12/07/2016, https://hightech.bfmtv.com/actualites/ces-meubles-robots-transforment-votre-appartement-selon-vos-besoins-1004996.html
[3] SilverEco, "E-4, un robot autonome qui assure la sécurité du logement des personnes âgées", 5 juillet 2017, https://www.silvereco.fr/e-4-un-robot-autonome-qui-assure-la-securite-du-logement-des-personnes-agees/3182930


Impression 3D

La ville devra donc combiner -combiner les techniques, combiner les habitants- mais tout en conservant sa fonction première qui est selon Patrick Bouchain
: "de loger et nourrir tout le monde, en maintenant la population ouvrière en son sein" [1] et en repensant un logement social plus accessible à la propriété.




New Story + ICON : 3D Printed Homes for the Developing World


Les premières expériences de constructions 3D se développent de plus en plus, avec des techniques de matériaux variés et au prix qui l'est tout autant.
De quelques milliers d'euros pour des maisons construitent en Chine ou au Mexique, à des techniques plus complexes et répondants aux critères écologiques et acoustiques les plus exigeants pour un prix soldé à -20% de la construction traditionnelle, les expériences d'impression 3D nous promettent une révolution dans un secteur qui n'a pas évolué dans ses techniques depuis des décennies, car : "Cette technique d'impression 3D présente de nombreux avantages : rapidité, liberté des formes, peu de déchets sur le chantier, une manutention moins éprouvante qui réduit la pénibilité au travail." [2].

L'impression 3D a donc inconstestablement des avantages qui devraient en faire la nouvelle norme d'ici quelques années mais, elle est jusqu'à présent plus coûteuse que ce que ne nous le laissent penser les projets dans les pays en voie de développement ou en Chine. Les économies de beton de 50% et un temps d'impression 3 fois moins long que la construction traditionnelle ne gâgent pas, pour l'instant, de faire de l'impression 3D une révolution pour notre porte-feuille, car : "Pourtant, la technique reste coûteuse: plus de 30% de surcoût par rapport à une maison traditionnelle." [3].


[1] Patrick Bouchain in Sophie Noucher, "A quoi ressemblera l’habitat de demain ?", L'OBS, Edition 2049, 27/09/2019, https://www.nouvelobs.com/2049/20190927.OBS19043/a-quoi-ressemblera-l-habitat-de-demain.html
[2] Marc Zaffagni, "Yhnova : la première maison imprimée en 3D a été inaugurée à Nantes", Futura-sciences, Rubrique Futura-Maison, 28/03/2018,
 https://www.futura-sciences.com/maison/actualites/batiment-yhnova-premiere-maison-imprimee-3d-ete-inauguree-nantes-68805/
[3] Le Figaro Immobilier, "Les murs porteurs de ces futurs HLM de Reims ont été imprimés en 3D", Le Figaro, Rubrique Immobilier, 06/04/19,
https://immobilier.lefigaro.fr/article/les-murs-porteurs-de-ces-futurs-hlm-de-reims-ont-ete-imprimes-en-3d_92bcaaa4-5774-11e9-bc29-a4a2a172d3e8/





Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International


Retour




Les associations et Asbl (association sans but lucratif) sur Social Square



Bienvenue sur Cybersociety
Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre visite, vous acceptez leur utilisation.
Accepter
Refuser
Fermer