Manager 2.0

L'automatisation des tâches de management devrait concerner 69 % des tâches de routine actuellement réalisées par les managers. Ainsi, "la plupart des tâches manuelles administratives, ou encore les validations des flux de travail seront confiées à l’intelligence artificielle et à des assistants personnels virtuels." [1].

L'automatisation des emplois administratifs va contraindre les managers à s'adapter, car ceux-ci passent une bonne partie de leur temps à faire de la coordination et du contrôle, et ces tâches seront automatisées à l'avenir avec de l'intelligence artificielle.

Le manager dispose de ce que l'I.A. n'a pas encore, à savoir : "leur connaissance de la culture et de l’historique de l’entreprise, ainsi que leur empathie et leur réflexion éthique pour prendre ces décisions." [2].

L'intelligence artificielle sera le nouveau collègue du manager qu'il ne devra pas considérer comme un concurrent, mais comme une aide précieuse à la prise de décision.

Le manager pourra, graçe au soutien de l'I.A., se concentrer sur la créativité plutôt que sur les procédures, et développer ses compétences sociales et sa gestion des réseaux : "Dans un monde où l’intelligence artificielle gère les tâches administratives et analytiques, les managers doivent développer des compétences sociales pour créer des réseaux, coacher, et collaborer." [2].

Ainsi, le développement de l'intelligence artificielle va amener les managers à : "adopter de nouveaux indicateurs de performances, développer des stratégies de formation et de recrutement basés sur la créativité, la collaboration, l’empathie et le jugement." [2].
Les managers de demain devront donc trouver un nouvel équilibre entre eux et l'I.A.. Alors que l'I.A. s'occupera de la gestion des budgets, des plannings, le manager pourra se focailiser sur ses tâches créatives et relationnelles : "C’est celui qui va non pas gérer des activités, mais en créer, qui va donner du sens au travail des collaborateurs, motiver les équipes et agir sur le collectif comme sur l’individuel." [3].



L'EC n°5 - Baptiste Rappin : Cybernétique et Management - E-Kritik

Les avantages des algorithmes pour le management sont de proposer des arbres décisionnels complexes, et d'être un outil de prévisions. Mais ce sont les humains qui devront avoir comme compétences : "la communication, la collaboration, la créativité. À cela s’ajoute tout ce qui est relationnel et empathie, aptitudes cognitives et agilité, curiosité et désir d’apprendre." [3].

Les managers devront également faire preuve de compétences d'interaction : "Dans les compétences d’interaction, il y a trois choses : le manager doit savoir penser des systèmes de flux de data, il doit savoir apprendre des IA et élever des IA et bien entendu, les contrôler et voir les bugs."(Cécile Dejoux, in [3])

Le métier de manager va devoir s'adapter et se consacrer à d’autres activités, qui nécessiteront probablement des formations, telles que : "l’apprentissage et le développement de compétences des employés, la gestion organisationnelle ou encore les questions éthiques liées à l’utilisation de l’intelligence artificielle." [1].

L'automatisation permettra également une meilleur inclusivité de l'entreprise, ainsi l’inclusion des travailleurs handicapés devrait s'en trouver améliorée car : "ces derniers représentent un bassin inexploité de talents hautement qualifiés." [1].

L'intelligence artificielle doit encore évoluer, et les managers s'adapter, mais elle est déjà bien présente dans l'entreprise pour les tâches de gestion de documents, de maintenance prédictive ou de gestion de la logistique, et aussi : "L’IA sera à même de trier les CV de manière efficace, de prévoir les ventes, de détecter les fraudes ou encore de donner les réponses aux diverses requêtes émises par les clients par téléphone ou par e-mail." [4].

Les nouveaux enjeux auquels doit faire face le manager que sont la robotisation et le développement de l’intelligence artificielle vont donc nécessiter son adaptation et celle de l'entreprise car : "D’abord, parce que de nombreuses tâches seront demain automatisées. Ensuite, parce que de nouveaux métiers et des nouveaux acteurs vont émerger. Enfin, parce que les progrès de l’IA la rendent capable de remplacer le manager." [5].

Mais l'I.A.a ses limites car : "Toutes les avancées et les capacités de l’intelligence artificielle et émotionnelle ne pourront jamais aussi bien parler aux hommes que les hommes eux-mêmes.(...). Le management n’est pas une science exacte, les relations humaines ne peuvent être enfermées dans des calculs mathématiques." [5].

De plus, l'entreprise n'est pas qu'une strucuture, une organisation de process et procédures, elle est un lieu d'intelligence : "Celle qui allie les talents, qui perfectionne les savoir-faire, celle encore qui encourage l’idéation et accélère la création. Celle qui justement ne pourra jamais être artificielle. Dès lors, l’entreprise ne pourra jamais s’organiser de façon machinale, robotique. Parce que la machine ne crée pas le génie. L’intelligence collective, si." [5].


[1] Jean-Yves Alric, "L’intelligence artificielle pourrait totalement changer le métier de manager", Presse-Citron, Rubrique Tech, 1/02/2020 https://www.presse-citron.net/lintelligence-artificielle-pourrait-totalement-changer-le-metier-de-manager/
[2] Bastien L, "Management IA - Comment l’intelligence artificielle va redéfinir le management ?", Artificiel.net, 23/02/2017, http://www.artificiel.net/management-ia-2302
[3] Michelle Veyssière, in Aline Gérard, "Comment l’IA transforme le métier de manager", Courrier Cadres, Rubrique High Tech, 6/03/2019  http://courriercadres.com/high-tech/nouvelles-technologies/comment-lia-transforme-le-metier-de-manager-06032019
[4] Baude Dorothée, in "L'Intelligence Artificielle, le Manager de Demain dans les Entreprise ?", https://www.reactive-executive.com/articles/intelligence-artificielle-management-entreprise/
[5] Théo Roux, "A quoi ressemblera le manager 3.0 dans l’entreprise de demain ? - L'Atelier BNP Paribas", Reactive Executive, 25/05/2018 https://atelier.bnpparibas/life-work/article/a-ressemblera-manager-3-0-entreprise


Ressources Humaines

Engagement

L'intelligence artificielle dans la gestion des ressources humaines apporte comme avantage la neutralité : "Elle considère de la même façon les femmes et les hommes, ainsi que les personnes de tous âges et de toutes origines.(...) Elle n’est pas influencée par la beauté physique, la couleur de peau, le handicap, le lieu de résidence ou la religion. Toutes ces données sont ignorées par elle dans ses prises de décision." [1].

L'intelligence artificielle est déjà présente dans le domaine du recrutement pour automatiser et optimiser la sélection des candidats : "Grâce à l’intelligence artificielle, c’est à la fois plus naturel, fluide et systématique." [1].

Ce nouveau mode de sélection comporte des avantages, par exemple : passer son entretien de sélection avec un agent conversationnel virtuel est plus aisé pour les personnes timides que de le passer devant un jury traditionnel.

Ainsi, l'intelligence artificielle peut prendre en charge toute la procédure de préselection et de prérecrutement.



How AI Changes The Way We Apply For Jobs | CNBC 

Gestion quotidienne

La sélection et l'évaluation des candidats et des salariés se font par l'intelligence artificielle : "en fonction de leurs réalisations, de leurs performances, de leurs expériences, de leurs expertises et de leurs comportements professionnels. Elle prend également en compte les motivations, les ambitions et la qualité des relations internes et externes, verticales et horizontales." [1].

L'intelligence artificielle peut s'occuper de la gestion quotidienne des employés en servant d'interface entre le service du personnel et l'employé pour répondre à ses questions ou accéder à des documents.

L'I.A. peut gérer les évolutions de carrières des employés, le plannning de leurs formations, etc. Elle peut même savoir si un employé risque de quitter l'entreprise : "L’IA d’IBM peut deviner qui veut quitter son emploi avec une fiabilité de 95 % (...)" [1].

Une autre fonction de l'I.A. peut être de prévenir les épuisements professionnels ou d'améliorer la répartition du travail et d'affecter "les missions aux personnes et aux équipes en fonction de leur probabilité de succès et de ses prédictions de réussite. Cette analyse des talents permet un management de la performance individuelle avec une vision en temps réel de la performance collective." [1].




HR Chatbot answers Human Resources questions for employees [Verint] - VerintTV


Licenciement

Les algorithmes sont utilisés dans le management du personnel afin de surveiller les rendements des employés. C'est le cas pour Amazon, site de vente en ligne, qui dispose : "d’un système algo­rith­mique qui surveille et peut licen­cier auto­ma­tique­ment les ouvriers d’en­tre­pôt s’ils ne sont pas assez produc­tif." [2].

Les robots managers ou plus exactement des algorithmes managers n'ont pas d'état d'âme, et s'embarrassent peu d'autre chose que des chiffres et des cadences. Ce qui est censé être leur fonction. Ainsi : "Entre août 2017 et septembre 2018, autour de 300 personnes ont été licen­ciées selon un proces­sus auto­ma­tisé." [2].

Les robots surveillent et sanctionnent la productivité, et si les quotas ne sont pas atteint : "des aver­tis­se­ments sont auto­ma­tique­ment géné­rés voire des licenciements." [2].

Ces procédures de contrôle et de sanction du personnel sont complètement automatisées et sans intervention d'un gestionnaire des ressources humaines, même si les employés peuvent contester ces décisions et à postériori être reçu par les services du personnel, elles n'en sont pas moins prises automatiquement et le nombre de licenciements témoignes de leurs effets [3].



[1] Oihab Allal-Chérif, "Mon DRH est une IA", The Conversation Trust, 16/02/2020, https://theconversation.com/mon-drh-est-une-ia-130242
[2] Malaurie Chokoualé Datou, "Amazon utilise une IA qui licen­cie auto­ma­tique­ment les ouvriers", Ulyces Turfu, 26/04/2019,
https://www.ulyces.co/news/amazon-utilise-une-ia-qui-licencie-automatiquement-les-ouvriers/
[3] Jaesa, "Amazon a utilisé une IA pour licencier automatiquement des travailleurs peu productifs", Iatranshumanisme.com, 28/04/2019, https://iatranshumanisme.com/2019/04/28/amazon-a-utilise-une-ia-pour-licencier-automatiquement-des-travailleurs-peu-productifs/





Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International


Retour




Les associations et Asbl (association sans but lucratif) sur Social Square



Bienvenue sur Cybersociety
Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre visite, vous acceptez leur utilisation.
Accepter
Refuser
Fermer